Les entrepreneurs français se reposent de plus en plus sur le Cloud

Le « Cloud computing » a connu une forte expansion en France ces dernières années et n’est pas prêt de stopper sa course. Markess avait déjà souligné une progression de 19,5% en 2014 et le Cloud devrait continuer à gagner du terrain d’ici l’horizon 2017.

Le marché du Cloud se divise en deux parties : La première est de 60% pour les solutions ou services SaaS, qui sont en vraie expansion comme nous l’indiquions précédemment dans un autre article*, alors que la seconde est de 40% pour les services.

Le Cloud a bien emménagé en France

2015 est l’année du Cloud en France, d’après le cabinet d’étude PAC. Le SaaS demeure utilisé par 80% des entreprises, 28% utilisent le laaS** et 11% le PaaS***.

Capture d’écran 2015-10-28 à 16.38.21

Néanmoins, certaines entreprises restent encore réfractaires au Cloud : pour 48% d’entre-elles celui-ci ne serait pas assez sécurisé. Bon nombre d’entreprises se retranchent derrière cet argument pour ne pas sauter le pas. 56% d’entres elles ne s’estiment pas prêtes, à l’inverse 17 % l’ont déjà fait ou sont prêtes à le faire. Dans ces 17%, plus de la moitié sont des grands comptes.
Il faut tout de même noter que dans l’Hexagone, le Cloud est la deuxième priorité des entreprises derrière la mobilité.

Fin de l’année dernière, 18% des entreprises françaises avaient mis en place la transition Cloud de leur infrastructure. A l’heure actuelle, les organisations françaises octroient 44% de leur budget infrastructure sur le développement de leur Cloud, celui-ci devrait atteindre 60% d’ici 2017.

Croissance du budget

Les décideurs informatiques, quant à eux, étaient moins d’un tiers à trouver le Cloud digne d’intérêt il y a 4 ans. Aujourd’hui, près de 50% d’entre eux l’utilisent et sont même prêt à augmenter le budget prévu à cet effet. Cependant, cet accroissement ne serait que de 2,3% d’ici 2016.

Mais, cette longue transition est due au fait des changements que cela implique au sein des sociétés. Toujours d’après Markess, si cette évolution est si longue, c’est notamment à cause des adaptations à réaliser sur les architectures informatiques et les processus existants.

Et chez nos voisins ?

En Europe, le pourcentage d’entreprises utilisatrices de cette méthode de stockage est assez variable. Nous ne sommes d’ailleurs pas très surpris de voir les pays nordiques mener le peloton du Cloud Computing européen.

Graphique Cloud Européen

Ces chiffres, datant de mi-2014, prouvent donc que la France est en retard sur la majorité de ses proches voisins. Notons l’étonnante troisième place de l’Italie, avec son parc d’activités en grande partie composé de PME.
En moyenne, 19% des entreprises européennes utilisent le Cloud. En grande partie, il sert de messagerie et de stockage des fichiers. 46% des de ces 19% s’en servent pour des solutions de comptabilité, de finance, de CRM ou de puissance de calcul.

De plus en plus d’acteurs au casting mondial

Entre les hébergeurs, les éditeurs et les opérateurs réseaux, la ronde des prestataires est presque aussi grande que l’espace qu’ils proposent. Certains sont bien sûr plus importants ou connus que d’autres.
Nous retrouvons en fer de lance le Français OVH et ses 220 000 serveurs, ou les géants américains que sont Google et Amazon.

Capture d’écran 2015-10-27 à 13.37.01

Les jeunes sociétés en première ligne

Les jeunes entreprises tournent leur regard de plus en plus vers le traitement numérique, et décident donc, dans leur grande majorité, de prendre le pli du Cloud dès leur début.
Une étude, datant de février 2015, signée par Markess, met en avant le fait que « toute nouvelle société qui se crée aujourd’hui intègre le Cloud dans ses prérequis opératoires (…) Les jeunes entreprises du monde du digital “louent” la technologie d’autres entreprises dont le travail est d’investir dans des infrastructures, de les mutualiser, de les architecturer et de les opérer pour en vendre ensuite des « partitions » pouvant être ré-utilisées à volonté selon l’évolution des exigences de leurs clients ».

Vous voulez contribuer à la richesse de ce billet ? Rassurer les plus perplexes ? Alors n’hésitez pas à nous partager en commentaire les meilleurs articles ou études sur le sujet.

* : La déferlante SaaS sur les ventes d’applications continue
**IaaS : Infrastructure as a Service
***PaaS : Platform as a Service

Source : Markess Baromètre MARKESS 2015 des Prestataires du Cloud Computing

Une réflexion au sujet de « Les entrepreneurs français se reposent de plus en plus sur le Cloud »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s